GESTION DE LA MALADIE

En savoir plus sur les traitements de la fibrillation atriale


Consultez votre médecin pour plus d’information.


Lors d’une consultation avec votre médecin, vous pouvez utiliser ce document pour vous aider.

Lors d’une consultation avec votre médecin, vous pouvez utiliser ce document pour vous aider.

EXAMENS MÉDICAUX


Lors d’un ECG, des électrodes (capteurs) capables de détecter l’activité électrique du cœur sont placées sur la poitrine et parfois sur les membres. Un ECG mesure le moment et la durée des phases électriques de chaque battement cardiaque.

Une évaluation médicale est l’un des principaux moyens d’identifier si vous risquez d’être atteint d’une arythmie maligne, celle affectant les ventricules, qui sont les cavités chargées de pomper le sang du cœur pour alimenter tout le corps.

Il est utile de contrôler le rythme cardiaque en continu pour identifier les irrégularités peu fréquentes. Dans certains cas, il se peut que vous ne ressentiez aucun symptôme.
Le Moniteur Holter : ce dispositif ECG portable enregistre l’activité électrique du cœur lors de vos activités quotidiennes, pendant un maximum de sept jours. L’enregistrement de votre ECG permet au médecin d’analyser ensuite votre fréquence cardiaque et d’identifier d’éventuelles anomalies.

Le Moniteur cardiaque implantable (MCI) : ce dispositif est implanté sous la peau au niveau de la poitrine. Le MCI détecte et enregistre les rythmes cardiaques anormaux pendant une durée maximale de trois ans.

• En fonction des examens effectués, votre médecin traitant peut vous demander de réaliser une échocardiographie afin d’évaluer la taille de votre cœur et de vérifier son bon fonctionnement.

• Vous pouvez aussi passer une angiographie coronaire, un test diagnostique qui analyse la circulation du sang dans les artères du cœur. Comme pour l’échocardiographie, il sera demandé par votre médecin si ce dernier le juge nécessaire.

• Un examen spécial appelé étude électrophysiologique (étude EP) permet d’observer attentivement le système électrique du cœur et de confirmer la présence ou l’absence d’anomalies.

Vous pouvez déterminer à quelle vitesse votre cœur bat en prenant votre pouls. Si vous remarquez que votre pouls est irrégulier ou lent, consultez un médecin.

Retournez une main, paume vers le haut. Placez doucement l’index et le majeur de l’autre main sur la partie intérieure du poignet sous la base du pouce. Votre position est bonne si vous sentez votre rythme cardiaque. Comptez le nombre total de battements pendant 1 minute, ou pendant 30 secondes et multipliez ce nombre par deux.

Il est aussi possible de prendre le pouls au niveau du cou, toujours à l’aide des mêmes doigts et en suivant la même technique que précédemment.

El diagnóstico de la Fibrilación Auricular se fundamenta en el electrocardiograma. En este procedimiento, se observa la actividad eléctrica del corazón. Si el paciente está en Fibrilación Auricular en ese preciso momento, se puede detectar un ritmo irregular que es característico.

Es un electrocardiograma portátil que llevas contigo mientras te monitorea la actividad eléctrica de tu corazón por 24 horas y graba la actividad si el episodio ocurre en ese tiempo.
El 68% de los episodios son detectados por este medio.

En algunos casos, la F.A. es difícil de detectar. Por eso, a veces es necesario realizar una pequeña cirugía para implantar un sistema de monitoreo que permite medir momento exacto en el que se presenta la condición.

Usted puede determinar la rapidez con que late su corazón tomándose el pulso. Si el pulso es irregular o lento, hable con su medico.

Voltee una mano, con la palma hacia arriba. Coloque el dedo índice y medio de su otra mano suavemente a una pulgada de la base del pulgar. Cuando la posición es correcta, debe sentir el latido de su corazón. Cuente la cantidad de latidos en 15 segundos.

El pulso también se puede encontrar en el cuello con dos dedos de manera similar.

DISPOSITIFS CARDIAQUES IMPLANTABLES


Des dispositifs cardiaques implantables peuvent ralentir la progression de la fibrillation atriale grâce à une technologie anti-tachycardie réactive qui permet de réguler le rythme cardiaque.

Administre des thérapies permettant de traiter l’irrégularité, les interruptions ou le ralentissement excessif du rythme cardiaque.

Surveille le cœur en permanence et administre automatiquement des thérapies pour corriger le rythme cardiaque rapide.

Ces dispositifs administrent des thérapies pour corriger les battements désordonnés (ou désynchronisés) et inefficaces, et traiter les rythmes cardiaques rapides, irréguliers ou lents.

Un dispositif de thérapie de resynchronisation cardiaque (CRT) est implanté sous la peau et administre des thérapies pour corriger les battements désordonnés (ou désynchronisés) et inefficaces, et traiter les rythmes rapides et irréguliers.

Il a trois fonctions:

Administre des thérapies permettant de traiter l’irrégularité, les interruptions ou le ralentissement excessif du rythme cardiaque.

Surveille le cœur en permanence et administre automatiquement des thérapies pour corriger le rythme cardiaque rapide.

Le dispositif administre des thérapies pour corriger les battements désordonnés (ou désynchronisés) et inefficaces, et traite les rythmes cardiaques rapides, irréguliers ou lents.

L’implantation ne nécessite pas d’intervention chirurgicale à cœur ouvert, et la plupart des patients rentrent chez eux dans les 24 heures.

AUTRES TRAITEMENTS


En adoptant de bonnes habitudes, vous prévenez les maladies cardiaques et améliorez votre qualité de vie.

  • Adoptez une alimentation saine: mangez des fruits et des légumes, des aliments riches en fibre, de la viande maigre, du poisson et des graisses insaturées comme l’huile d’olive. Réduisez la consommation d’alcool et de boissons contenant de la caféine.
  • Pratiquez régulièrement une activité physique: essayez de faire du sport tous les jours pendant au moins une demi-heure.
  • Évitez les mauvaises habitudes comme le tabagisme.
  • Contrôlez régulièrement votre tension artérielle: en cas d’hypertension, suivez les recommandations de votre médecin et prenez tous les médicaments prescrits comme indiqué.
  • Contrôlez votre cholestérol: faites vérifier régulièrement vos taux de cholestérol. Mangez moins d’aliments riches en cholestérol, et si nécessaire, prenez des médicaments prescrits par votre médecin, pour faire baisser le taux de cholestérol.
  • Gérez votre stress: réduisez autant que possible les facteurs de stress. Essayez des techniques saines de gestion du stress comme la relaxation musculaire, la respiration profonde et l’activité physique.
  • Traitez les apnées du sommeil et les troubles de la thyroïde: si vous souffrez d’apnées du sommeil ou de troubles de la thyroïde, il est important de consulter le médecin pour les traiter de manière appropriée.

Restez en contact avec votre médecin pour qu’il surveille votre état de santé et vérifie si les médicaments donnent de bons résultats, ou si vous avez des symptômes ou des effets secondaires.

  • Médicaments antiarythmiques
    • Après une cardioversion électrique (voir Interventions médicales dans l’onglet ci-dessous), le médecin peut prescrire des médicaments antiarythmiques pour prévenir les épisodes de fibrillation atriale.
  • Médicaments de contrôle de la fréquence cardiaque
    • Les médicaments permettent de rétablir un rythme cardiaque normal.
  • Médicaments anticoagulants
    • Les médicaments anticoagulants diminuent la coagulation du sang afin d’éviter la formation de thrombus et réduire le risque d’accident vasculaire cérébral.
    • Un accident vasculaire cérébral peut être très dangereux : il peut causer des dommages irréversibles au cerveau et même la mort.
    • Cryoablation: la zone touchée est gelée, créant un tissu cicatriciel.
    • Ablation par radiofréquence: utilise la chaleur pour détruire la zone à l’origine du problème.
  • Cardioversion
    • Pour une cardioversion, vous pouvez prendre des médicaments ou alors, on peut administrer un choc électrique à votre cœur lorsque vous êtes sous sédation afin de rétablir un rythme cardiaque normal.
  • Ablation par cathéter
    • Cette intervention consiste à créer des lignes de tissus cicatriciels pour bloquer les circuits électriques anormaux à l’origine de la fibrillation atriale.
    • L’ablation par cathéter est une intervention mini-invasive pouvant précéder la prise de médicaments ou réalisée en cas d’échec de contrôle du rythme cardiaque.

Consultez votre médecin pour connaître les traitements disponibles.

Restez en contact avec votre médecin pour qu’il surveille votre état de santé et vérifie si les traitements fonctionnent correctement, ou si vous avez des symptômes ou des effets secondaires.

Demandez de l’aide en cas d’urgence. Contactez immédiatement votre médecin si votre fréquence cardiaque est plus rapide que d’habitude, si vous avez l’impression que vous allez vous évanouir, ou si vous ressentez une douleur dans la poitrine, des palpitations ou un essoufflement.

Partagez ces informations:

Lors d’une consultation avec votre médecin, vous pouvez utiliser ce document pour vous aider.

Lors d’une consultation avec votre médecin, vous pouvez utiliser ce document pour vous aider.

Les informations sur ce site Web ne constituent pas un avis médical.

Dernière mise à jour mars 2021


Suivez nous

ÉCRIVEZ-NOUS


TÉRMINOS Y CONDICIONES

La información contenida en este sitio web no constituye consejo médico.